La sécurité sociale est l’ensemble du système qui garantit aux citoyens français des prestations sociales pour les aider à faire face à la maladie, aux accidents, à la vieillesse et aux dépenses familiales. Contrairement aux mutuelles, elle fonctionne grâce à un système de cotisations obligatoires des employeurs et des salariés. Néanmoins, le déficit chronique de ses multiples caisses tend à entraîner la diminution de ses versements.

Les différents régimes de sécurité sociale

La sécurité sociale dépend avant tout de votre activité professionnelle ; si vous êtes salarié du secteur privé par exemple, vous serez assimilé au régime général. Ce régime est régi par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS).

Si vous êtes artisan, commerçant ou si vous pratiquez une profession libérale, vous serez affilié au Régime Social des Indépendants.

Si vous faites partie du secteur agricole, vous ferez partie de la Mutualité sociale agricole.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il existe de multiples régimes de sécurité sociale, dont les règles sont particulières et dont la gestion est spécifique. Parmi les différents régimes spéciaux, on peut citer ceux des fonctionnaires civils et des salariés de certaines entreprises, ou encore des employés de la SNCF, des industries électriques, du Sénat…

Les cotisations et les garanties de la sécurité sociale

La sécurité sociale est un système qui nous accompagne tout au long de notre vie. Elle nous permet d’obtenir des indemnités par exemple dans les cas suivants :

  • En cas de maladie
  • De congé maternité
  • D’arrêt de travail
  • D’accident professionnel…

Voilà pourquoi chacun d’entre nous doit cotiser de façon mensuelle d’un pourcentage de son salaire prélevé à la source. Une part est retranchée du salaire brut, une autre est à la charge de l’employeur. Le salaire que l’on perçoit est le salaire net.

Toutefois, la sécurité sociale ou l’assurance maladie ne prend pas en charge chaque maladie à 100 % : les premières indemnisations d’un arrêt maladie, par exemple, n’interviennent qu’au bout de quatre jours pour un salarié du privé (délai de carence), et l’ensemble des dépenses maladie ne sont couvertes que de façon partielle, car le budget de la sécurité sociale est très déséquilibré. La différence entre ce qui est dû par le patient et ce qui est versé par la sécurité sociale est ce qu’on appelle le « ticket modérateur ». Ce ticket modérateur s’applique à toutes sortes de frais de santé, comme par exemple l’achat de médicaments, les frais d’analyses médicales ou encore les consultations chez le généraliste ou chez le spécialiste… Par conséquent, même si aujourd’hui il est de plus en plus courant, grâce au système du tiers payant et à la carte Vitale, de ne pas avancer la part des frais qui est couverte par la sécurité sociale, il existe un reste à charge qui peut rapidement s’avérer élevé.

Cela dit, grâce à une bonne complémentaire santé, c’est-à-dire une assurance maladie complémentaire qui prendra en charge la part restante non remboursable par la sécurité sociale, vos frais de santé seront mieux remboursés. Et suivant le niveau de la garantie choisie, ils pourront même éventuellement être intégralement remboursés y compris s’ils dépassent le plafond fixé par la sécurité sociale pour la tarification de l’acte médical concerné. Voilà pourquoi il est primordial de bien choisir sa mutuelle, et de savoir s’y retrouver parmi les nombreuses offres des mutuelles classiques, des sociétés d’assurance et même des banques.

Les remboursements de vos charges par l’assurance maladie

Pour vous faire rembourser vos dépenses de santé de façon efficace, vous devez avant tout transmettre vos informations à la sécurité sociale via votre carte Vitale ou - dans certains cas devenus de plus en plus rares - par une fiche de soin papier à remplir accompagnée de l’ordonnance du médecin.

La sécurité sociale puis votre mutuelle vont ainsi pouvoir vous transmettre votre dû, à savoir le montant pris en charge de vos médicaments, vos visites chez le médecin et vos analyses médicales.

Le remboursement se fait soit de façon électronique, soit par voie postale.

Pour ce qui concerne les indemnités journalières en cas d’arrêt maladie, l’assurance maladie verse des indemnités pour compenser votre salaire. Elles correspondent généralement à 50 % du salaire brut.

En cas de grossesse, les soins varient de 70% à 100% le premier semestre, mais à partir du deuxième semestre, tous les soins, visites et traitements sont remboursables à 100%. Quant au salaire pendant le congé maternité, il peut rester le même, mais cela dépend des entreprises et des employeurs.

Les aides exceptionnelles de la sécurité sociale

Il faut préciser qu’il existe certains cas de prise en charge à 100 %, si vous pouvez par exemple bénéficier de la CMU (Couverture Maladie Universelle)ou si, comme nous l’avons vu, vous êtes une femme enceinte à partir du sixième mois de grossesse.

La CMU a été établie pour que les personnes n’ayant pas le droit de bénéficier d’une sécurité sociale et les personnes à faibles revenus ne soient pas exclues de la protection sociale.

L’ACS est valable pour les personnes ayant un revenu un peu plus élevé que les bénéficiaires du CMU, c’est une aide pour pouvoir payer les cotisations de la complémentaire santé.

Commentaires

Laura

Laura

Je suis enceinte depuis quelques mois et je voulais vous demander si quand une femme enceinte signe pour un prolongement de son congé maternité pour allaitement elle sera couverte aussi ? merci de bien vouloir me répondre c’est urgent !

Adrien

Adrien

Pour ma part, je suis déjà très satisfait de tout ça mais je voulais vous poser une question sur les accidents professionnels. quel genre de ces accidents est pris en charge et est-ce qu’ils sont couvert ? aussi pour combien de temps ? et dans quel domaine ?

Jessica

Jessica

Pour moi la sécurité sociale fait vraiment son travail, les remboursements, le service, tout est au top ! le truc c’est que mon père à une maladie chronique et je voulais savoir si ces cas-là sont pris en compte et à quel taux ils sont couvert, Merci.

Liam

Liam

Bonjour, je suis très intéressée par ce que vous proposez mais j’aimerai vous posez une question, j’ai une grande famille ( beaucoup d’enfants) et je veux savoir si ça m’apportera plus d’avantages sur ce sujet. Si c’est oui, lesquels ? Merci.

Kevin

Kevin

Il est clair que la sécurité sociale est obligatoire pour chacun ! Pour ma part je suis très satisfaite mais j’ai envie de savoir est-ce que la cotisation est plus élevé suivant notre salaire ou c’est comment ? Merci de me répondre.

Hillary

Hillary

Personnellement j’en suis très déçue !! Mon mari a déclaré à l’assurance maladie de mon quartier que j’étais enceinte et il a déposé à la fille de l’accueil l’attestation de médecin avec le tampon en dessus bien évidement ; jusqu’ici tout va bien.. des mois plus tard quand je passe pour un autre sujet on nous dis que je ne suis pas déclarée enceinte !! heureusement mon mari est parti n’étais pas seul le jour où il a déposé la déclaration. On s’est donc déplacer pour voir une responsable et la …. elle nous dit qu’il faut refaire une autre déclaration ! On a demandé pourquoi la première n’était pas traité ? et là elle nous répond que la fille qui a pris le papier n’était plus là et mon dossier est peut-être perdu…la blague !

Axel

Axel

C’est très bien expliqué, merci ! Personnellement, je trouve que c’est très bien d’avoir pensé à toutes les situations. Ma seule question est est-ce qu’on peut décider de ne pas souscrire à cette sécurité, c’est-à-dire, est-elle obligatoire ? Merci beaucoup.

George

George

Je trouve que c’est très bien de bénéficier de cette assurance mais je veux juste savoir la différence qu’il y’a entre la sécurité sociale et la mutuelle ? Est-ce c’est une question d’obligation ? C’est quoi la différence au niveau du remboursement ?

Chris

Chris

En tant que commerçant, soit pratiquant de profession libérale, je souscris à une mutuelle adapté à mon activité dite mutuelle des travailleurs non salarié et j’en suis pleinement satisfait !

Elsa

Elsa

Personnellement je suis une étudiante, ça fait un an que je profite de ma propre sécurité sociale. J’en ai eu besoin lors de mes visites chez ma dermato, le seul soucis est que je trouve que ça prend beaucoup de temps pour être remboursé .. attendre deux trois mois pour 29 euros c’est un peu long.

Marie

Marie

Personnellement , je suis très convaincu de tout ce que cette assurance a à nous offrir ! je voulais juste vous poser une question qui concerne le coté vieillesse. Est-ce que cette assurance couvre les obsèques aussi ? Merci

Ajouter un message

Comment avoir le meilleur tarif d'assurance santé ?

Le comparatif de devis d'Assur Mutuelle offre un large panel d'offre comparée au meilleur prix