Avoir besoin de soins lors d’un séjour à l’étranger peut entraîner de très grosses dépenses. Notamment dans les pays où les frais médicaux sont très onéreux comme les Etats-Unis. Choisir une mutuelle adaptée à vos vacances à l’étranger s’avère donc indispensable.

Quelle mutuelle choisir pour un voyage en Europe ?

La couverture de votre mutuelle classique

Si vous voyagez en Suisse ou dans un pays de l’EEE, vous bénéficiez de la couverture de la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Vous devez toutefois la demander. Et ce au moins 15 jours avant votre date de départ. Vos soins sont ainsi couverts de la même manière qu’un ressortissant du pays en question. Vous n’aurez donc pas forcément besoin d’une mutuelle très couvrante. Les garanties de votre complémentaire santé fonctionnant de la même façon qu’en France. Si vous avez une mutuelle de base qui ne vous prend pas entièrement en charge, ce sera aussi le cas à l’étranger.

Veillez tout de même à vérifier le niveau de couverture auprès de votre mutuelle avant de partir. Et renseignez-vous sur les modalités de prise en charge du pays d’accueil. Pour que votre complémentaire santé vous rembourse, conservez bien toutes les factures et justificatifs de vos soins reçus à l’étranger. Vous en aurez besoin pour être indemnisé. Il peut arriver que votre mutuelle ne vous couvre que pour une durée limitée : 30, 60 ou 90 jours, par exemple. Pensez à vérifier vos conditions générales.

Sachez que le rapatriement sanitaire n’est pas systématiquement inclus dans votre contrat de mutuelle. Seuls les plus couvrants vous remboursent le transport de retour en véhicule ou avion médicalisé ou les frais d’un accompagnant qui rentre avec vous. Gardez toujours sur vous le numéro d’assistance de votre mutuelle valable à l’étranger. Vous devez absolument le joindre après un accident ou une maladie, et ce rapidement.

Le cas des soins dentaires à l’étranger

Vous souhaitez profiter de prothèses et d’implants dentaires moins chers qu’en France ? Prenez contact avec votre mutuelle avant de partir et demandez-lui une autorisation préalable. Toutes les mutuelles n’acceptent pas de couvrir le tourisme médical. Vous devrez certainement fournir un devis, établi par le dentiste étranger qui va vous appareiller.

La couverture des mutuelles spécialisées

Si vous souhaitez être mieux couvert, vous pouvez souscrire une mutuelle spécialisée dite aussi assurance voyage. Ces couvertures peuvent être contractées le temps du périple ou pour un an si vous projetez un voyage au long cours ou plusieurs séjours. Elles couvrent vos frais mais le montant peut être plafonné :

  • Les frais médicaux et d’hospitalisation sur place. Les plafonds varient selon les contrats mais peuvent aller jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros.
  • Les soins dentaires d’urgence. Cela ne concerne donc pas les séjours pour vous faire poser des prothèses à moindre frais. Donc les soins dits de confort.
  • Les frais de recherche et de secours. Cet aspect peut être indispensable lors d’un voyage en montagne ou dans le désert. Et ces montants ne sont jamais couverts par votre mutuelle.
  • Les frais de rapatriement sanitaire.
  • Les assurances voyage les plus couvrantes prennent aussi en charge la présence d’un parent proche si vous êtes hospitalisé. Les frais de retour de vos enfants. Ou encore les accouchements qui ont lieu à la suite de complications de votre grossesse.

Cette liste n’est pas exhaustive. Vérifiez bien toutes les conditions et les exclusions avant de vous engager.

La couverture des assurances de carte bancaire

Les assurances de carte bancaire peuvent aussi couvrir vos frais de santé en Europe. Si vous avez une Visa Classic ou Premier ou une Mastercard Standard ou Gold, ces dernières peuvent vous couvrir. Mais les conditions sont assez restrictives :

  • La Visa Premier ne prend en charge que les accidents survenus au volant d’une voiture de location. Ou si vous êtes passager. Ainsi que les frais médicaux, de recherche/secours et de transport en cas d’accident de ski. Et le rapatriement sanitaire
  • La Mastercard Standard couvre votre hospitalisation. Mais le montant journalier et le nombre de jours pris en charge sont limités. Par exemple 60 euros par jours pendant 10 jours. Vos frais médicaux sont aussi couverts mais de manière limitée. Souvent une franchise s’applique. Il s‘agit d’un montant qui reste toujours à votre charge, après remboursement. Dans certaines situations, elle indemnise aussi l’envoi de médicaments, de prothèses ou de lunettes à l’étranger. Notamment en cas d’urgence et si le matériel médical n’est pas accessible dans le pays visité.

BON A SAVOIR

Les garanties citées ci-dessus sont indicatives. Vérifiez les conditions générales de votre assurance de carte bancaire. Et conservez le numéro de la carte et celui de l’assistance à portée de main. Enfin sachez, que pour être couvert, vous devez obligatoirement avoir payé le voyage avec la carte.

Quelle mutuelle choisir pour un voyage hors d’Europe ?

La couverture de votre mutuelle classique

La Sécurité Sociale française ne couvre pas toujours les soins médicaux hors de la Suisse et des pays de l’EEE. A part si le pays a signé un accord bilatéral avec la France. Dans ce cas seulement votre mutuelle pourra vous verser un complément. Les pays concernés sont les suivants :

  • En Europe : Saint-Marin, Andorre, Monaco, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, la Macédoine du Nord, le Monténégro et la Serbie.
  • Des territoires sous protectorat français : Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, Saint-Pierre-et-Miquelon et la Polynésie française.
  • En Afrique : Algérie, Bénin, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo, Tunisie.
  • Au proche et Moyen-Orient : Israël et la Turquie.
  • En Orient : l’Inde, les Philippines et le Japon.
  • En Amérique : Brésil, Canada, Québec, Chili, Etats-Unis, Uruguay
  • Dans les îles de Jersey et Guernesey, du Cap-Vert et de Madagascar.

Pour les pays hors d’Europe n’ayant pas signé de convention avec la France, la Sécurité Sociale ne vous rembourse que s’il s’agit de soins d’urgence. Dans ce cas seulement votre mutuelle peut participer aux frais. Sinon, vous devez vous tourner vers une mutuelle spécialisée ou assurance voyage.

La mutuelle classique ne rembourse jamais les soins non pris en charge par la Sécurité Sociale.

La couverture des mutuelles spécialisées

Dans les pays hors d’Europe la couverture des mutuelles spécialisées et assurances voyage est similaire à celle offerte dans les pays de l’EEE et la Suisse. Seuls les plafonds de prise en charge peuvent être plus élevés. Ainsi, l’indemnisation des frais médicaux dans les Caraïbes, au Canada et aux Etats-Unis est souvent très élevée. De l’ordre de plusieurs centaines de milliers d’euros maximum. Les soins y étant généralement très onéreux.

Soyez aussi attentif aux exclusions qui valent aussi pour un voyage en Europe. On peut citer :

  • Si votre état de santé s’aggrave suite à une maladie déjà diagnostiquée. Evitez donc de voyager si vous avez une maladie grave non stabilisée. Ou si votre médecin traitant vous l’a déconseillé.
  • Les accidents liés à la pratique de la plongée ou d’un sport extrême.
  • Une exposition injustifiée à un danger à part pour sauver une vie humaine.
  • Les accidents et maladies consécutifs à la prise de drogue, d’alcool ou de médicaments non prescrits par un médecin.
  • Les blessures survenues dans une guerre civile, un conflit armé ou une catastrophe nucléaire ou naturelle qui avait débuté avant votre voyage.

La couverture des assurances de carte bancaire

Là aussi la couverture est assez similaire à celle pour un voyage en Suisse ou dans un pays de l’EEE. Soyez toutefois attentif aux pays exclus de la couverture. Qui sont souvent les contrées en conflit ou jugées dangereuses par le Ministère des Affaires étrangères. Il s’agit souvent de Cuba, de la Syrie, du Soudan, de l’Iran, de la Corée du Nord et de la Crimée.

Quelle mutuelle recherchez-vous ?

Comparaison

Commentaires

Ajouter un message