Même si en France notre système de santé est très développé, il reste bien des actes médicaux qui ne sont pas correctement pris en charge et qui nécessitent la souscription d’une complémentaire santé.

Encore trop de personnes refusent de souscrire à une mutuelle en raison d’un prix souvent prohibitif, qui n’a cessé d’augmenter depuis quelques années. Mais rassurez-vous, il existe des astuces et solutions pour bénéficier d’une mutuelle santé au meilleur prix sans pour autant sacrifier la qualité de vos soins.

1-Rassemblez vos contrats chez un même assureur

Votre mutuelle a été souscrite dans une agence différente de celle où vous avez souscrit vos assurances auto et habitation ? Pourquoi ne pas rapatrier tous vos contrats chez une même compagnie d’assurances et ainsi profiter d’offres spéciales et de promotions ?

La plupart des assureurs proposent des remises pour leurs clients souscrivant chez eux plusieurs contrats. Vous avez également l’avantage d’avoir un seul et même interlocuteur pour toutes vos démarches d’assurance, qu’il s’agisse d’un sinistre automobile ou d’un remboursement de soins dentaires. Au niveau administratif, la gestion de vos contrats sera facilitée, et vous bénéficierez d’un accompagnement personnalisé ainsi que d’une grande proximité avec votre organisme d’assurance.

2-Profitez des promotions

La plupart des organismes d’assurance proposant des complémentaires santé, mettent en place des offres promotionnelles (-10%, 1 mois offert, frais de dossier offerts…). Soyez attentifs aux différentes remises proposées tout au long de l’année, vous pourrez ainsi remarquer que certaines périodes sont plus propices aux offres promotionnelles, comme la rentrée scolaire.

3-Comparez les tarifs et les garanties

Comparer les différentes offres de mutuelle reste une tâche compliquée, car chaque société propose des prestations différentes et les remboursements ne sont pas exprimés de la même manière. Comment comparer une offre dont les remboursements sont donnés sous forme de pourcentages, et une offre qui exprime des garanties en euros ? Le plus simple est sans nul doute de faire appel à un comparateur d’assurances !

Avec un comparateur de mutuelles, vous pourrez facilement et rapidement obtenir un ou plusieurs devis en fonction de vos besoins et de votre profil, tout en ayant la possibilité de comparer en un coup d’œil les meilleures offres.

Lorsque vous comparez plusieurs mutuelles, ne vous fiez pas au seul prix de la cotisation, mais également aux différentes franchises, plafonds ou délais de carence qui peuvent sensiblement impacter vos remboursements.

4-Payez vos cotisations une fois par an

Les offres d’assurance santé sont généralement proposées avec un paiement annuel ou mensuel. La plupart des personnes préfèrent payer chaque mois une somme définie et éviter une grande sortie d’argent une fois par an ; est-ce votre cas ? Si oui, et que vous souhaitez faire des économies sur votre complémentaire santé, il serait préférable de choisir un paiement annuel avec lequel certains frais disparaissent.

Il est important de prendre en compte que le moyen de paiement peut également avoir une incidence sur le prix de votre assurance ; en payant par virement bancaire, vous évitez certains frais applicables lors de paiements par chèque.

5-Privilégiez un assureur 100 % en ligne

Avec la démocratisation des services en ligne, de nombreuses assurances se sont spécialisées dans le 100 % digital et ne possèdent plus d’agence physique.

Si vous n’êtes pas rebuté par l’idée de faire toutes vos démarches en ligne ou à distance (téléphone, mail, messagerie instantanée, courrier…), le choix d’une compagnie 100 % en ligne pourrait vous permettre de faire des économies non-négligeables. Ces sociétés sans agence physique ont moins de frais de fonctionnement que les sociétés d’assurance classique, elles peuvent donc souvent proposer des offres avec un très bon rapport qualité/prix.

6-Déclarez un médecin traitant

La déclaration d’un médecin traitant n’est pas obligatoire, mais elle permet de suivre le parcours de soin coordonné et de bénéficier d’un bon remboursement des frais de santé par la Sécurité Sociale et par votre mutuelle.

En ne déclarant pas de médecin traitant, vous êtes bien moins remboursé par la Sécurité Sociale :

  • Si vous respectez le parcours de soin pour une visite chez le médecin, la Sécurité Sociale vous rembourse 70 %.
  • Si vous ne respectez pas le parcours de soin pour une visite chez le médecin, la Sécurité Sociale ne vous rembourse que 30 %.

Au niveau du remboursement de votre complémentaire santé, il n’y a pas un seul et unique modèle : un grand nombre de mutuelles décident de suivre la Sécurité Sociale et de diminuer le remboursement pour leurs clients qui ne suivent pas le parcours de soins, quand d’autres ne font pas de différences entre leurs clients.

Suivre le parcours de soin coordonné ne permet pas seulement de faire des économies, mais vous assure également une meilleure qualité de soins, notamment grâce à un suivi personnalisé.

7-Profitez des options les plus économiques

  • 90% des complémentaires santé sont considérées comme « responsables », c’est-à-dire qu’elles respectent le parcours de soin, qu’elles appliquent des plafonds de prise en charge sur certains actes et garantissent le remboursement du ticket modérateur. On considère qu’un contrat santé « responsable » permet d’éviter les recours abusifs aux soins et permet dans une certaine mesure de limiter le recours au dépassement d’honoraires des professionnels. Les complémentaires « responsables » sont moins taxées que les autres, elles sont donc à garantie équivalente, moins couteuses.

Une autre option s’offre à vous en choisissant la mutuelle d’entreprise, qui est depuis janvier 2016 devenue obligatoire dans toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. En général, la moitié des cotisations de l’assuré est prise en charge par l’entreprise, ce qui permet d’avoir une couverture plus importante que ce que vous auriez pu payer en temps normal. Pour les indépendants, commerçants ou artisans, les mutuelles « Madelin » fonctionnent sur un principe similaire avec une déduction d’une part des cotisations sur le revenu imposable.

8-La notoriété de l’assureur ne doit pas être votre principal critère de choix

Lorsque vous recherchez une assurance santé, soit en effectuant vos propres recherches, soit via un comparateur d’assurances, il est conseillé de ne pas se fier à la seule notoriété des différents assureurs.

Il est tentant de se tourner vers les grandes compagnies d’assurances qui bénéficient d’une très bonne image et d’une présence médiatique forte, mais ce n’est parfois pas avec elles que vous trouverez les meilleurs prix. Il est bien évident qu’il vous faudra faire attention à l’image que renvoi une société d’assurance et aux retours de ses clients, mais la notoriété ne devra pas être le critère décisif de votre choix, sous peine de passer à côté d’offres certes plus discrètes mais plus concurrentielles.

9-Choisissez les garanties indispensables

Lorsque vous souscrivez à une complémentaire santé ou lorsque vous souhaitez modifier votre contrat, il est important de bien lister les garanties qui vous sont indispensables et celles qui restent optionnelles.

Vous n’avez pas de problèmes de vue, pas d’antécédents de problèmes dentaires ? Alors peut-être que vous n’avez pas besoin de ces garanties dans votre mutuelle. Certaines garanties générales restent cependant indispensables et il n’est pas recommandé de diminuer la couverture qui leur est due.

Pour toujours avoir une mutuelle au meilleur prix, il est important de faire évoluer ses garanties en adéquation avec les changements de vie comme un mariage, un nouvel enfant ou un départ à la retraite.

10-N’hésitez pas à faire jouer la concurrence

La date anniversaire de votre contrat d’assurance santé approche ? Il est peut-être temps de vérifier que votre assurance est toujours la plus concurrentielle.

Vous pouvez facilement comparer les différents assureurs avec un comparateur d’assurances en ligne et relever les différences notables qui existent avec votre contrat, afin de toujours rester au meilleur prix.

Attention, un préavis est souvent nécessaire pour toute résiliation de contrat, il est généralement de 2 mois.

11-Profitez de l’ACS si vous êtes éligible

L’Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé est une aide financière qui permet aux personnes aux revenus modestes ne pouvant bénéficier de la CMU, de souscrire à une mutuelle.

Trois conditions sont nécessaires afin de pouvoir bénéficier de l’ACS :

  • Résider en France depuis plus de 3 mois
  • Être en situation régulière
  • Avoir des ressources sur les 12 derniers mois, ne dépassant pas les 11 894 € pour une personne seule résidant en France métropolitaine et 17 841 € pour un couple.

Avec l’ACS, une partie de votre cotisation mutuelle annuelle est prise en charge, à hauteur de 100 € pour les moins de 16 ans, 200 € de 16 à 49 ans, 350 € de 50 à 59 € et 550 € pour les 60 ans et plus.

Pour effectuer une simulation ou une demande d’ACS, rendez-vous sur le site de l’Assurance Maladie.

Commentaires

Clem

Clem

Très bonne liste de bons plans ! Je vais tester ça pour mon contrat d’assurance santé.

Ajouter un message

Comment avoir le meilleur tarif d'assurance santé ?

Le comparatif de devis d'Assur Mutuelle offre un large panel d'offre comparée au meilleur prix