C’est quoi les remboursements maternité

La naissance est un événement très important dans la vie d’une personne. Toutefois, elle est souvent associée à différentes dépenses. Dans ce contexte, les parents se préoccupent généralement au sujet de questions concernant la prise en charge des différents frais avant et après la grossesse. Que savoir sur les remboursements maternité ? Quelle solution choisir ?

La Sécurité Sociale et son importance

En France, sous certaines conditions, la maternité est prise en charge par la Sécurité Sociale. Une femme enceinte doit faire l’objet d’un suivi régulier. L’ensemble des soins liés à l’état de grossesse ainsi que le congé de maternité sont remboursés. La sécurité sociale couvre de nombreuses prestations avant la naissance, à l’accouchement et après l’accouchement. Ces remboursements peuvent grandement alléger la famille. Cependant, avant toute chose, quelques procédures doivent être respectées, notamment l’action de déclarer la grossesse auprès de la caisse, indépendamment du régime d’assurance-maladie adopté. La future maman est tenue d’envoyer sa déclaration de grossesse avant la 15e semaine d’aménorrhée. Apporter les justificatifs des 6 examens prénataux est une obligation à respecter. La femme doit aussi signaler sa situation à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), sans cela, elle risque de ne pas bénéficier de certains avantages.

La sécurité sociale peut couvrir une grande partie des charges médicales au cours d’une grossesse. Toutefois, de nombreuses familles trouvent intéressant de choisir une mutuelle maternité en vue de compléter les remboursements. Comme la plupart des mutuelles exigent le respect d’un délai de carence, il est recommandé de souscrire à une mutuelle maternité avant même d’être enceinte.

Pourquoi choisir une mutuelle maternité ?

Les avantages procurés par la mutuelle maternité

Une mutuelle maternité garantit une protection supplémentaire à une maman et à son bébé, avant et après la grossesse. Il est vrai que la Sécurité Sociale existe pour venir en aide à une femme enceinte qui doit faire un suivi de grossesse chez le gynécologue, des écographies et différents examens médicaux. Les soins d’hospitalisation, l’anesthésie, les frais de séjour, le forfait hospitalier, sans oublier le transport de malade, peuvent être déjà pris en charge par la Sécurité Sociale. Cependant, pour un accouchement plus agréable, il ne faut pas négliger les frais « confort ». Ces derniers concernent par exemple la réservation d’une chambre particulière, des suppléments en termes de soins médicaux, les frais de télévision.

Une mutuelle maternité est aussi utile pour l’après-accouchement. En effet, une maman peut avoir besoin d’une rééducation du périnée, d’un suivi gynécologique. Parfois, pour l’enfant ou la mère, des visites chez le médecin généraliste ou encore chez le pédiatre s’imposent. En outre, tout au long de la croissance du nouveau-né, il peut être nécessaire d’avoir recours à des soins pharmaceutiques plus ou moins importants. Enfin, la prise en charge d’une aide à domicile ou le choix d’un forfait médecine douce peut s’intégrer dans le calcul des besoins. Il existe des mutuelles qui proposent des forfaits maternité ayant pour objectif la couverture de l’ensemble des charges liées à la grossesse et à l’accouchement. D’autres versent des primes de naissance aux parents.

La sécurité sociale a son importance. Elle prend en charge 100 % des frais en lien avec la grossesse. Cependant, il ne faut pas s’attendre à un remboursement complet des examens médicaux indispensables au cours de la grossesse et après la naissance. La sécurité sociale a ses limites.

Les limites de la Sécurité Sociale

Au cours de la grossesse, il existe des frais qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. C’est donc la patiente qui doit les payer. Dans un tel cas, l’intérêt du recours à une mutuelle maternité est justifié. Ces frais sont notamment :

  • Le ticket modérateur des frais de santé avant le 6e mois. Ici, il faut savoir qu’il y a une participation forfaitaire de 1 euro que doit prendre en charge la future mère. Il y a aussi la franchise médicale. Les examens obligatoires sont exclus de ces charges jusqu’au 6e mois.
  • Tout dépassement d’honoraires pratiqués par différents professionnels de santé, comme l’anesthésiste ou l’obstétricien.
  • Tout ce qui est dans la catégorie des frais de confort durant l’hospitalisation : chambre individuelle, télé, etc. Les frais d’accompagnant, comme les repas ou lits supplémentaires, figurent aussi dans cette classe.

Pourquoi prendre le temps de faire un comparatif ?

Souscrire à une mutuelle maternité est avantageuse pour les futures mères. Toutefois, il ne s’agit pas de choisir n’importe quelle offre. Il convient de trouver la meilleure. Pour ce faire, la solution la plus adaptée est de passer par un comparateur d’assurance fiable en ligne. Cette option vous aide à profiter d’une offre de bonne qualité à un bon prix.

D’une manière générale, 4 critères doivent être considérés avant de signer un contrat de mutuelle. Il s’agit des garanties, du niveau de couverture, du tiers payant et enfin de la surcomplémentaire santé. La mutuelle maternité figure parmi les garanties. En parlant de niveau de couverture, il existe 3 niveaux : le contrat de base, le contrat intermédiaire et le contrat haut de gamme. Avec un contrat haut de gamme, le remboursement peut couvrir jusqu’à 300 ou 400 % des tarifs conventionnés en fonction des soins.

Commentaires

Ajouter un message

Comment avoir le meilleur tarif d'assurance santé ?

Le comparatif de devis d'Assur Mutuelle offre un large panel d'offre comparée au meilleur prix