Vous êtes en vacances à l’étranger et avez besoin d’un rapatriement sanitaire ? Certaines mutuelles prennent les frais en charge. Mais dans certaines conditions. Petit tour d’horizon pour voyager bien couvert en Europe et dans le monde entier.

Quelle est la différence entre rapatriement et évacuation sanitaire ?

La différence entre rapatriement et évacuation sanitaire ? Avec le rapatriement vous revenez en France. Le plus souvent à bord d’un avion de ligne régulière ou d’un train si le pays est limitrophe à la France. Si votre état le nécessite, vous pouvez être accompagné par du personnel soignant : médecin ou infirmière.

L’évacuation sanitaire se traduit par un transport vers un hôpital adapté dans le pays d’accueil. Selon les structures médicales du pays, le lieu d’hospitalisation peut être plus ou moins éloigné de l’endroit où vous résidez. Le transport peut donc s’effectuer en véhicule médicalisé, dans un avion d’une ligne intérieure ou dans un appareil sanitaire.

Rapatriement sanitaire : qu’est-ce que la Sécurité Sociale prend en charge ?

La Sécurité Sociale peut prendre en charge le rapatriement sanitaire à l’étranger. Le remboursement des frais dépend toutefois du pays visité et n’est généralement pas complet. Surtout hors d’Europe. Avant de partir, renseignez-vous auprès de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) pour ne pas être pris au dépourvu.

N’oubliez pas de demander votre Carte européenne d’assurance maladie 15 jours au moins avant votre départ.

Si votre CPAM prend peu ou pas du tout charge ce cas de figure, vous devez vous tourner vers votre mutuelle ou l’assurance de votre carte bancaire. Même si les conditions de ces dernières sont souvent assez restrictives.

La prise en charge du rapatriement sanitaire par les assurances des cartes bancaires

La plupart des assurances des cartes bancaires Visa et Mastercard prennent en charge le rapatriement sanitaire. A condition que vous ayez utilisé ce moyen de paiement pour régler votre voyage. Le tableau ci-dessous vous donne quelques plafonds et conditions de couverture pour les cartes Visa Classic et Premier, ainsi que pour les Mastercard Standard et Gold :

Frais remboursés Plafonds et restrictions Procédure
Transport de l’assuré par un moyen approprié : taxi, VSL, train en 1re classe, avion de ligne régulière ou avion sanitaire. Transport des personnes présentes avec lui pendant le voyage. Plafond : Frais réels.
Restrictions : concerne les voyages de moins de 90 jours et pour les maladies et blessures non bénignes. Généralement le rapatriement pour les femmes enceintes après la 28e semaine n’est pas couvert.
Avoir réglé le voyage avec la carte bancaire. Avoir suivi l’avis du médecin de l’assurance de la carte bancaire.

Les conditions pouvant varier d’une banque à une autre, reportez-vous aux conditions générales de l’assurance de votre carte bancaire. Les frais et conditions suscités ne sont pas exhaustifs.

BON A SAVOIR

Soyez particulièrement attentifs aux restrictions : durée du voyage ou exclusions médicales. Par exemple, admettons qu’avant votre départ, votre médecin traitant ait émis un avis défavorable à votre voyage en raison de votre état de santé. Si vous transgressez cet avis médical, votre assurance de carte bancaire risque de ne pas vous couvrir. Les assureurs se mettant presque systématiquement en rapport avec le praticien des personnes qu’elles doivent rapatrier.

La prise en charge du rapatriement sanitaire par votre mutuelle

Certaines mutuelles peuvent prendre en charge le rapatriement sanitaire. Il s’agit souvent de couvertures haut de gamme. Ces assurance santé couvrent souvent les soins suivant à travers des organismes spécialisés tels que Europ Assistance ou Mondial Assistance par exemple. On peut citer :

  • Le rapatriement sanitaire vers la France ou le transport sanitaire vers un hôpital apte à vous soigner dans le pays que vous visitez.
  • Le transfert d’un proche qui voyage avec vous pour vous accompagner.
  • Les trajets d’un proche resté en France pour venir vous chercher si vous êtes handicapé ou pour les enfants de moins de 15 ans. Ses frais d’hébergement peuvent aussi être remboursés.

Là aussi la prise en charge peut-être soumise à condition : suivre l’avis du médecin de l’assurance ou ne pas partir si vous êtes enceinte de plus de 28 semaines. Ou souffrez d’une maladie contre indiquée pour voyager. Sachez également que certains pays sont exclus de la couverture. Il s‘agit généralement de tous les pays dont la visite est déconseillée par le Ministère des affaires étrangères. Et le rapatriement sanitaire ne sera pas remboursé en cas de force majeure : blessures suite à une guerre civile, émeute, sabotage, acte de terrorisme ou encore catastrophe climatique grave. Enfin, la durée du voyage doit souvent être inférieure à 60 ou 90 jours.

La garantie assistance des mutuelles couvre-t-elle le rapatriement sanitaire ?

La mention assistance figurant dans votre contrat de mutuelle n’est pas forcément synonyme de prise en charge du rapatriement sanitaire. Cette garantie dite d’assistance n’est souvent valable qu’en France. Et vous offre transports médicaux, aide à domicile ou garde de vos enfants si vous êtes hospitalisé ou immobilisé. Cela concerne surtout les mutuelles médianes et haut de gamme.

Si les conditions générales de votre mutuelle ne sont pas claires, n’hésitez pas à la contacter. Vous saurez ainsi si vous êtes couvert avant de partir en voyage. Et si vous devez, ou non souscrire une assurance complémentaire. En tout état de cause, munissez-vous du numéro de l’assistance et glissez-la dans vos bagages. C’est le premier contact que vous aurez en cas d’accident ou de maladie nécessitant un rapatriement sanitaire.

Souscrire une assurance dédiée au rapatriement sanitaire : une bonne idée ?

Si votre mutuelle ne vous rembourse pas il n’est peut-être pas nécessaire de la troquer contre une plus couvrante. Il existe des assurances dédiées au rapatriement sanitaire. Vous pouvez les souscrire le temps de votre voyage ou pour un an. Elles sont connues sous le nom d’assurance rapatriement ou assurance voyage. Elles peuvent être souscrites auprès du tours opérateurs ou du voyagiste auprès duquel vous avez réservé votre périple. Ou de manière individuelle.

Quels sont les avantages de l’assurance voyage ?

Si vous avez une mutuelle peu couvrante, souscrire une assurance voyage revêt plusieurs avantages :

  • Elle couvre le rapatriement sanitaire mais aussi vos frais d’hospitalisation et vos soins sur place. Et ce souvent dans le monde entier à part quelques pays exclus en raison du contexte politique. Le plus souvent : Cuba, l’Iran, la Syrie, le Soudan, la Corée du Nord et la Crimée.
  • Elle peut aussi rembourser vos incidents de voyage, vos bagages perdus et vous proposer une assurance responsabilité civile et une individuelle accident.
  • Certaines assurances vous couvrent pour les périples longs sans limite de durée. L’idéal si vous voyagez beaucoup ou pour plusieurs semaines ou mois.

Quelle mutuelle recherchez-vous ?

Comparaison

Commentaires

Ajouter un message